Photos marche août - De Dol-de-Bretagne à Vannes - Août 2007

31 juillet et 1er août 2007, de Médréac à Guilliers

Mardi 31 juillet
Après Médréac, nous traversons la forêt de Montauban avant d'arriver à la chapelle de Lannélou.

Un jeune homme marchait ici un jour de grande chaleur. Assoiffé au point de défaillir, il tombe à genoux et commence à implorer la Vierge Marie. C'est alors qu'il perçoit le gazouillis d'une source salvatrice. Vingt ans plus tard, accompagnant le seigneur de Montauban à la chasse, il repasse par là et reconnaît l'endroit. "Ingrat que je suis!" dit-il. "Cette source m'a sauvé, et je n'ai pas remercié Notre-Dame." On raconte qu'un mois plus tard, on ouvrait le chantier de la chapelle de Lannélou.

Aujourd'hui encore c'est à Lannélou qu'on trouve de l'eau.

De là nous partons en file indienne le long de la D28 pour traverser la voie express.

Quant au pique-nique c'est au Crouais, dans le parc du manoir de la Louverie, que nous allons le trouver.

Repos dans le parc du manoir.

Le temps nous manque pour faire le détour de St-Méen-le-Grand et nous filons directement vers Gaël. Signalons toutefois que St-Méen-le-Grand était vraisemblement une étape importante du Tro Breiz médiéval. Le premier monastère de Gaël fondé par saint Méen au VIe siècle, a été transféré, sans doute vers l'an mil, à quelques kilomètres, à St-Méen-le-Grand. C'était un monastère important. Son abbé a parfois été revêtu de la dignité épiscopale. En 816, Hélogar est à la fois évêque d'Alet et abbé de Saint-Méen. Il arriva aussi à l'évêque d'Alet/Saint-Malo de s'intituler évêque de Porhoët, nom qui désigne la vaste région entourant Saint-Méen. Dans "La Bretagne des saints et des rois, Ve-Xe siècle", édition Ouest-France 1984, page 135, A. Chédeville et H. Guillotel concluent ainsi: "Saint-Méen aurait mérité d'être érigé en évêché lors des réformes carolingiennes". Le bourg de St-Méen-le-Grand était situé au croisement de deux routes importantes. La route antique est-ouest de Rennes à Carhaix passait à proximité de même que la route nord-sud de Vannes à Corseul-Dinan-Aleth. Quand saint Méen est envoyé en mission à Vannes par saint Samson, sa vie nous apprend qu'il passe par Gaël pour se rendre de Dol à Vannes. Pour aller de Dol à Vannes, on a à Gaël/St-Méen-le-Grand un point de passage attesté. On peut penser que nous sommes là sur le chemin antique du Tro Breiz.

Arrivée à Gaël.

Mercredi 1er août

Peu après Gaël nous arrivons à l'église de St-Léry. Un porche étonnant (ou chapitret) abrite une série de panneaux sculptés.

Un homme se fait dévorer par les sept péchés capitaux.

À côté Saint-Michel terrasse le dragon.

À l'intérieur on remarque un tableau peint par J. Roulleau en 1719. Il représente la Transfiguration du Christ. Il est entouré par les statues de saint Mathurin et saint Léry. L'église remonte au moins au XIVe siècle comme en témoigne une inscription sur l'un des chapiteaux.

Le "tombeau de saint Léry" a été construit au XVIe siècle. Les parois du sarcophage sont sculptées d'anges. Saint Léry est un moine venu de Grande-Bretagne au VIIe siècle alors que Judicaël était roi de Bretagne. Il aurait fondé ici un monastère et y aurait été inhumé. Ses reliques ont été transportées à l'église Saint-Julien de Tours pendant les invasions normandes. En 1562 elles ont été pillées. La mémoire de saint Léry est restée si vivace pendant des siècles que les habitants de St-Léry lui ont reconstruit un "tombeau" au XVIe siècle.

De St-Léry nous remontons vers le château du Lou.

Sortie du parc du Lou.

Puis nous prenons la direction du Désert.

On profite du Désert pour faire une sieste après le pique nique d'autant plus que le soleil est discret aujourd'hui.

Un pont construit tout spécialement pour le Tro Breiz nous permet de franchir l'Yvel.

Arrêt à la Ville Tual en Saint-Brieuc-de-Mauron à la croix de la chapelle de Notre Dame de tout aide.

A la Grande Touche, la chapelle Saint Barthélémy est la dernière station avant notre destination du jour: Guilliers.

Arrivée à Guilliers.

Danse dans les rues de Guilliers

Repas du soir à Guilliers

Photos Y. Autret, P Do Ngoc, J.-F. Kermen

 

Association « Les Chemins du Tro-Breiz » - Quénéquillec - 22160 Carnoët
Téléphone : 02.98.69.11.80 (prochainement 02.96.13.78.02) - Email  : secretariat.trobreiz@gmail.com