Photos marche été - De Vannes à Quimper - Mardi 4 août 2015

Bootstrap Slider

De Languidic à Pont-Scorff - 25km

Voir le compte rendu du Télégramme (Cléguer)

Voir le compte rendu du Télégramme (Pont-Scorff)

De Languidic, nous rejoignons les bords du Blavet pour faire la halte du pique-nique à Brangolo-Izel. De là nous repartons vers Pont-Scorff où nous arrivons par la chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle.

Lors de son voyage en Bretagne en 1636, Dubuisson décrit ainsi Pont-Scorff:

Pont Scorff est un assez gros bourg, situé sur le costau au pié duquel passe la rivière de Score ou, en breton: Scorff, ainsy dite du nom de sa source; sur laquelle il y a un pont de pierre, à 4 arcades, jusques ausquelles montent, avec la marée, les bateaus de 12 à 15 tonneaus. La rivière est extrêmement petite, quand la mer est retirée. Car elle n'a pas d'eau de largeur plus de 30 piés, et de profondeur 2 ou 3, au plus creux de cest endroit là.

C'est dans ce fond d'estuaire situé à 15km de la mer, que passait la voie romaine de Vannes à Quimper. Les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem y ont établi un abri pour les pèlerins (hospital) au XIIe siècle. Le Pont Saint-Jean sur le Scorff existe depuis l'époque médiévale. Il est aussi appelé Pont Romain parce qu'il a été construit à l'emplacement du gué romain. Jusqu'à la construction du Pont Neuf en 1851, à 100m au nord, c'était un passage obligé pour aller de Hennebont à Quimperlé. Il est formé de de trois piles du XVIe ou du XVIIe siècle, de quatre arches du XVIIIe siècle, et d'un parapet du XIXe siècle. Du côté ouest, on voit les vestiges de l'aumônerie établie au XIIe siècle.

Quant à la voie romaine, elle correspond à la petite route qui descend en pente raide vers la chapelle de Bonne Nouvelle quand on vient de l'est. Entre le Pont Saint-Jean et Pont-Scorff elle correspond au grand escalier. Au XVIIe siècle elle n'était déjà plus utilisée. Dubuisson en parle ainsi:

Au sortir de la basse ville, vous montez le costau, au ault duquel paroist un très beau reste de voye romaine, ayant son élévation, forme ou figure, et fermeté, qui signifie que ç'a esté un chemin romain; mais, à ce que l'on m'a dit, il est comme creux, mauvais et rompu par endroits. Je ne l'ay pas veu en sa suite; car nous prinmes à main gauche et vinmes, par le chemin moderne et ordinaire, à Ennebont, qui est de 2 lieues.

Y.A.
Mardi 4 août 2015

Voir la page du dimanche 2 août
Voir la page du lundi 3 août
Voir la page du mardi 4 août
Voir la page du mercredi 5 août
Voir la page du jeudi 6 août
Voir la page du vendredi 7 août
Voir la page du samedi 8 août

 

Association « Les Chemins du Tro-Breiz » - Quénéquillec - 22160 Carnoët
Téléphone : 02.96.13.78.02 - Email  : secretariat.trobreiz@gmail.com